Vous souhaitez accueillir des chèvres Cou-clair du Berry chez vous ? félicitations, c'est un excellent choix, et une très belle façon de soutenir une petite race locale ! Adopter une Cou-clair du Berry n’est pas adopter une chèvre comme les autres : en accueillant une chèvre issue d’une population locale, vous agirez pour la sauvegarde et le développement de la biodiversité domestique, ces Trésors vivants du territoire qui sont aujourd’hui menacés. Mais pour que votre acte soit vraiment utile à la Cou-clair, cet engagement s’accompagne de quelques contraintes supplémentaires liées à la très grande fragilité de la population.

VOS ENGAGEMENTS

L’ensemble des engagements sont précisés dans la charte d’élevage, que vous vous engagez à respecter en adoptant une Cou-clair du Berry. Les deux éléments principaux sont les suivants :


- La reproduction : afin de faire progresser la population, il est essentiel de faire se reproduire les chèvres avec un bouc Cou-clair (à plus de 75% de génétique Cou-clair du Berry). En effet, si vous adoptez une chèvre et qu’elle ne se reproduit pas, la population n’augmente pas… et aujourd’hui, avec environ 200 chèvres Cou-clair en tout, chaque animal est précieux et doit se reproduire ! L’ARCCB peut vous accompagner pour trouver un bouc adapté à vos chèvres, ou pour en emprunter un si vous ne souhaitez pas en avoir un chez vous toute l’année.

A savoir : l'association vous aidera à placer vos chevrettes si vous ne souhaitez pas les garder. En revanche, si vous avez des petits mâles, il sera impossible de tous les placer chez des éleveurs, le ratio mâles/femelles dans les élevages ne le permettant pas. Si vous ne souhaitez pas qu'ils soient vendus pour la boucherie, vous pouvez faire castrer ces petits mâles pour les garder ou les vendre comme animaux de compagnie.


- Le suivi du cheptel : les éleveurs s’engagent à renvoyer tous les ans la mise à jour de leur cheptel à l’URGC, qui est en charge du suivi généalogique. Ce suivi permet de suivre l’évolution de la population et d’identifier quelles chèvres ont de la génétique Cou-clair du Berry. Sans lui, on ne peut pas espérer développer et faire reconnaitre la race : il est donc essentiel de bien renvoyer ces informations chaque année, en précisant les animaux partis et en déclarant les naissances.

Si ces engagements sont trop contraignants pour vous, plusieurs solutions sont possibles : vous pouvez adopter un bouc castré ou des chèvres de réforme ; ces animaux qui ne peuvent plus se reproduire pourront tout de même être heureux chez vous !

notes_8x.png
2020_06_EBoillot-Web- CP URGC-0095.jpg

COMMENT FAIRE ?

Trouver un éleveur - Pour trouver un éleveur, vous pouvez contacter directement l’ARCCB (voir ci-dessous) et préciser les animaux que vous cherchez : nombre, sexe, âge… Les naissances ont lieu pendant l’hiver, les chevrettes ne sont donc pas disponibles toute l’année et il vous faudra peut-être attendre quelques mois.

Choix et prix de l’animal - Chaque éleveur est libre de fixer ses prix, en fonction de ses contraintes et de ses coûts. Un barème indicatif de prix est actuellement à l'étude. Le choix de l’animal peut se faire sur les critères de votre choix : esthétique (couleur, longueur des poils, respect du standard), génétique (pourcentage de génétique Cou-clair), santé, caractère…

fiche généal.PNG

Les informations à noter - Lors de la vente, l’éleveur doit impérativement vous remettre une fiche d’informations généalogiques, avec les noms, numéros de boucle et pourcentage de génétique Cou-clair de chacun des parents des animaux vendus. Vous pourrez ainsi connaitre le pourcentage génétique de vos animaux, en faisant la moyenne de celle des deux parents : par exemple, une mère à 60% et un père à 80% donneront une chevrette à 70%. Et n’oubliez pas, si un animal est considéré comme Cou-clair du Berry à part entière à partir de 75%, toutes les chèvres avec une partie de cette génétique sont quand même importantes. En revanche, dans le cas du choix d’un mâle reproducteur, il est fortement conseillé de choisir un animal à plus de 75%. Gardez bien ces informations généalogiques, ce sont elles qui vous permettront de faire votre première déclaration de troupeau à l’URGC.

Coordonnées et suivi du cheptel - C’est le vendeur qui est en charge de transmettre vos coordonnées (mail et téléphone) à l’URGC, afin que vous soyez recontacté pour le suivi de votre troupeau. Si vous n’avez pas de nouvelles dans l’été qui suit l’accueil des animaux, n’hésitez pas à nous contacter directement.


Adhésion à l’ARCCB - L’adhésion à l’association est gratuite la première année, et le vendeur devrait vous proposer de remplir directement un bulletin d’adhésion à la vente ! Vous pouvez aussi le faire directement en ligne. C’est sans engagement, et cela vous permettra de soutenir la sauvegarde de la chèvre, et d’être mis en contact avec les autres adhérents.

VOUS CHERCHEZ DES ANIMAUX ? CONTACTEZ-NOUS !

Vous cherchez...
Vous êtes...

Merci pour votre envoi !

2021-Th Perrit - CP URGC AL (2)_edited_edited.jpg

La chèvre Cou-clair du Berry

Essai logo 2022 transp.png